Sep 15, 2019 Last Updated 7:40 AM, Sep 11, 2019
1.    Nativitas

Nativitas est présidée par Madame Monica Nève et est implanté à deux pas du Palais, au cœur des Marolles.

Cette association rassemble depuis quarante ans des bénévoles qui assurent un soutien quotidien aux plus démunis, et ce, par le biais de diverses actions : restaurant social, service et suivi social, activités musicales et artistiques, permanences juridiques, logement de transit, etc.

L’argent récolté grâce à vos nombreux kilomètres servira principalement aux sorties culturelles (visites guidées et ateliers créatifs aux Musées Royaux des Beaux-Arts, visites guidées au Musée de la Ville de Bruxelles, séances d’Exploration du monde, balade verte, excursion annuelle, chœur de lecteurs, etc.).

Le droit à la culture est aussi un enjeu fondamental dans le projet de Nativitas, ces activités permettront donc aux personnes pauvres, isolées ou en famille de prendre du temps et de la distance par rapport aux difficultés du quotidien en vivant des expériences culturelles valorisantes.

Pour plus d’informations : http://www.fondationnativitas.be/fr/

2.    Entraînements

Les entraînements se dérouleront tous les jeudis à partir du 12 mars prochain.
 
Les rendez-vous auront lieu sur le parking des jeux d’hiver à 18h30 précises.
 
Comme l’année passée, Catherine Lallemand, ancienne gagnante des 20km chez les dames, coachera les participants avec professionnalisme et amour.
 
+ / - 10 entraînements sont prévus au total.
 
ATTENTION : il n’y aura pas d’entraînements les : 19 mars ; 2 avril et 7 mai.

3.    Modalités financières

Inscription pour les 20 km :
- 35 € pour les stagiaires
- 45 € pour les avocats
- 5 € par entraînement pour ceux qui désirent uniquement participer aux entraînements (sans être inscrits au 20 km)

Paiement sur le compte BE87 3635 5089 7594 en mentionnant la référence « Nom – Prénom – 20 km ».

4.    Inscriptions

INSCRIVEZ-VOUS AVANT LE 19/03/2015 via le formulaire suivant :
 
https://docs.google.com/forms/d/1Lo251j5K4vIv8UJii-VwRLbKyHp5YKnpzio4iR39oIM/viewform?usp=sharing&edit_requested=true

Pour toutes informations supplémentaires :
www.carrefourdesstagiaires.com
www.facebook.com/carrefourdesstagiaires?fref=ts

Personnes de contact :
-    Liola de Furstenberg (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)
-    Olivia Wirtz (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)

Xavier Gérard a réalisé une extraordinaire visite virtuelle du Palais de Justice.

A découvrir sur: www.360pano.be/barreaubxl/barreaubxl.html
Vous pouvez également découvrir ses "Panoramas Stéréographiques » du palais sur: www.360pano.be/360pano/panoramas-stereographiques

Mes chers Confrères,
 
Les cartes d’identification des membres de notre barreau ont été validées par les services de sécurité du Palais de Justice.
Elles commenceront à vous être distribuées ce vendredi 13 février à partir de 10h du matin au secrétariat de l’Ordre durant les heures d’ouverture habituelles.

Afin de permettre une distribution rapide, voici quelques précisions indispensables :

  • Si vous n’avez pas un besoin immédiat de la carte d’identification, je vous remercie de différer votre venue afin de permettre aux confrères qui fréquentent quotidiennement le Palais de l’obtenir en priorité.
  • La date d’expiration de la carte d’identification sera identique à celle de votre carte professionnelle d’avocat. Vous devez donc vous munir de votre carte professionnelle d’avocat.
    Si votre carte professionnelle est expirée, elle ne pourra pas être renouvelée avant la fin de la fin semaine prochaine.
  • La photo de la carte d’identification est prise au moment de son impression. Vous devez donc vous présenter personnellement.
  • La carte d’identification est actuellement délivrée gratuitement pour des questions d’organisation et d’efficacité, ce qui n’exclut pas qu’elle puisse être payante à l’avenir.
  • L’impression d’une carte d’identification prend 2 à 3 minutes mais une période de rodage sera nécessaire. Des incidents techniques ne sont en outre jamais à exclure même si nous avons pris les précautions nécessaires. Je vous remercie déjà pour votre compréhension et votre patience.

 


Votre dévoué.

Stéphane Boonen
Bâtonnier de l’Ordre   

Ce 6 février 2015, le Conseil des ministres, à l'initiative du ministre de la Justice Koen Geens, a décidé de réformer les droits de greffe (c'est-à-dire les taxes à payer lors de l'introduction d'une affaire auprès d'une juridiction).

Selon le Conseil des ministres, les droits de greffe ont été ajustés pour s'adapter à la charge de travail de la magistrature.
Les citoyens et les entreprises ont tendances à recourir de façon trop systématique aux cours et tribunaux en vue de régler leurs litiges. La stratégie du ministre Geens vise à les encourager à choisir la voie d'un dialogue constructif et à ne s'adresser aux juridictions qu'après avoir épuisé d'autres solutions. L'objectif est également d'éviter au maximum les procédures téméraires et vexatoires qui surchargent les tribunaux et empêchent un traitement efficace des autres litiges.

Cette réforme entend préserver le système de l'aide juridique et prévoit des taux réduits pour les "petits enjeux". En outre, un taux unique de 100€ a été fixé pour les tribunaux de la famille, ce qui s'inscrit dans le contexte de la saisine permanente de ces tribunaux.

En conclusions, quiconque envisage d'introduire une procédure judiciaire, est invité à contribuer en proportion de ses intérêts légitimes, ce qui se traduit entre autre par le paiement de droits de greffe adaptés.

Télécharger le pdf

Il ne comprend pas qu'on impose des files interminables aux avocats bruxellois alors que leurs confrères des autres barreaux ne sont pas soumis au même régime. Selon lui, l'argument sécuritaire a bon dos. Des actions pourraient suivre.

Le bâtonnier du barreau de Bruxelles a écrit un éditorial bien senti qu'il a transmis au ministre de la Justice, Koen Geens (CD&V) et au Premier président de la Cour de cassation. Il s’étonne que, deux semaines après le démantèlement d’une cellule terroriste islamiste à Verviers, les avocats bruxellois soient toujours soumis à des contrôles tâtillons au Palais de Justice de Bruxelles.

“Les avocats”, se plaint-il “font toujours la file pour passer au détecteur de métaux alors que dans les autres palais de Justice, ils peuvent entrer sur présentation de leur carte professionnelle”

Et de poursuivre: “aucune des raisons données pour justifier cette différence de traitement ne résiste à l’analyse, certaines frisant même le ridicule”. Exemple? Les services de sécurité auraient expliqué que les avocats n’avaient pas à bénéficier d’un traitement de faveur car l’un d’entre eux était en prison.

Me Boonen ajoute que, par deux fois cette semaine, les avocats ont été pris en otage par des mouvements de mauvaise humeur du personnel de sécurité ou par la mauvaise organisation des contrôles. Jeudi, le personnel de sécurité manquait d’effectifs et les portes du palais n’ont été ouvertes qu’à 8h30 au lieu de 8h. “Nous nous approchons de l’inacceptable”, conclut le bâtonnier.

Le 2 février, les deux conseils de l’Ordre bruxellois se réuniront pour envisager les initiatives à prendre. Grève des audiences, manifestation, mouvement d’humeur? Tout est possible.

Il sera aussi question de la fermeture de certains greffes (au tribunal de commerce ou dans les cabinets des juges de la jeunesse) qui semble vouloir s’installer durablement.

Me Boonen, passablement remonté, se demande même si l'on ne cherche pas à se servir des avocats, pour appliquer "la stratégie du choc" qui consiste à crée ou à amplifier un désordre pour reconstruire un ordre différent sans rencontrer de résistance.

Article publié par Jean-Claude Matgen le jeudi 29 janvier 2015 à 17h27 dans La Libre

  • Marsh
  • Ethias
  • caisse de prévoyance
  • Ing