Jun 25, 2018 Last Updated 7:57 AM, Jun 21, 2018

1. Election du bâtonnier 

- nombre de votants : 1.975

- bulletins blancs : 341

- bulletins nuls : 44

- votes valables : 1.590


Me Michel Forges a obtenu 1.590 voix et est élu


2. Election du dauphin

- nombre de votants : 1.975

- bulletins blancs : 50

- bulletins nuls : 0

- votes valables : 1.925


Me Maurice Krings a obtenu 1.288 voix et est élu ;

Me Maurice Krings ayant obtenu la majorité absolue des suffrages (66,91 %), il ne sera pas procédé à un second tour.

Ont ensuite obtenu :

Me Arnaud Jansen : 362 voix
Me Marie-Françoise Dubuffet : 275 voix

3. Election du conseil


- nombre de votants : 1.975

- bulletins blancs : 176

- bulletins nuls : 97


Ont obtenu et sont élu(e)s :

Me Pierre Sculier, ancien bâtonnier : 1.007 voix

Me Marie Dupont : 1.356 voix
Me Valérie Lambin : 1.232 voix 
Me Sophie Berger : 1.203 voix
Me Marc Fyon : 1.188 voix
Me Gilles Carnoy : 1.175 voix 
Me Guillaume Sneessens : 1.167 voix
Me Sabine Delhaye : 1.137 voix
Me Vincianne Gillet : 1.117 voix
Me Sylvie Callewaert : 1.101 voix
Me Benoît Lemal : 1.074 voix
Me Pierre-Philippe Hendrickx : 1.059 voix
Me Stéphanie Pelet-Serra : 1.041 voix 
Me Katia Gronowski : 1.033 voix
Me Cédric Dionso Diyabanza : 1.008 voix

Ont obtenu ensuite :

Me Marie-Pierre de Buisseret : 977 voix
Me Dounia Alamat : 820 voix
Me Azelio Fulmini : 554 voix


Total des voix émises : 19.522
Total des voix valides : 19.249


4. Election des assesseurs du Bureau d’aide juridique (BAJ)

- nombre de votants : 1.937

- bulletins blancs : 581

- bulletins nuls : 346


Ont obtenu et sont élu(e)s :

Me Caroline Pepin : 1.001 voix
Me Anne-Sophie Loppe : 997 voix
Me Pierre Allard : 996 voix
Me Anne Reul : 996 voix
Me Renaud Vanbergen : 992 voix
Me Françoise Dache : 991 voix
Me Fabrice Hambersin : 989 voix
Me Renaud Goossens : 989 voix
Me Marie-Laurence Leburton : 988 voix
Me Alisa Laub : 988 voix
Me Geoffroy Coning : 986 voix
Me Damien Stas de Richelle : 983 voix
Me Nicolas Coméliau : 982 voix
Me Philip Klemm : 977 voix
Me Marc-Philippe Tordoir : 973 voix
Me Guy Taylor : 970 voix
Me Sylvie Perlberger : 968 voix
Me Luc Detremmerie : 966 voix
Me Anne Dauvrin : 960 voix
Me François Viseur : 957 voix
Me Bruno Vinel : 952 voix
Me Pascale Poncin : 948 voix
Me Florence Margenat : 948 voix
Me Florence De Cock : 944 voix
Me Quentin Rey : 931 voix
Me Céline Wiard : 907 voix
Me Marina Blitz : 879 voix
Me Redwan Mettioui : 879 voix
Me Elie Chaya-Moghrabi : 870 voix
Me Malika Rekik : 849 voix

Ont obtenu ensuite :

Me Tristan Krstic : 820 voix
Me Cyril Costa : 724 voix


Total des voix émises : 31.227
Total des voix valides : 30.300

5. Election Délégué des volontaires pour l’aide juridique de deuxième ligne


- nombre de votants : 1.249

- bulletins blancs : 280

- bulletins nuls : 8

- votes valables : 961


Me Corinne Delgouffre a obtenu 961 voix et est élue ;


6. Election du représentant des stagiaires


- nombre de votants : 390

- bulletins blancs : 86

- bulletins nuls : 4

- votes valables : 300


Me Philippe Navez a obtenu 300 voix et est élu

Le 30 mars 2018 la chambre du conseil du tribunal de première instance néerlandophone de Bruxelles a renvoyé la SNCB, Infrabel et le conducteur du train devant le tribunal de police de Halle.

L’affaire sera introduite devant cette juridiction à l’audience du 5 juin 2018 à 9 heures.

Le tribunal de police siègera dans les locaux du Cultureel Centrum ‘t Vondel, Joseph Possozplein 40, 1500 Halle.

Cette audience sera consacrée aux questions de procédure (constitutions de partie civile, demandes éventuelles de changement de langue, calendrier d’échanges de conclusions, etc.).

Les victimes et leurs ayant-droit qui n’ont pas encore été indemnisés de leur préjudice pourront à cette occasion se constituer partie civile.
La constitution de partie civile se fait le dépôt d’une note ou de conclusions contenant le montant réclamé au titre de réparation du dommage (matériel, corporel, moral) subi et les pièces justificatives de ce dommage.
Dans le respect du caractère contradictoire de la procédure, ces notes, conclusions et pièces doivent être communiquées à la partie à la charge de laquelle le montant est réclamé.

L’assistance d’un avocat pour remplir les formalités de constitution de partie civile est assurément utile.
Si vous bénéficiez d’une assurance de protection juridique, votre courtier d’assurances ou votre assureur pourra vous renseigner sur les démarches à accomplir pour la prise en charge des honoraires de l’avocat.
Le cas échéant, vous pourrez être assisté gratuitement si vous entrez dans les conditions de l’aide juridique de deuxième ligne (consulter le site www.aidejuridiquebxl.be pour les seuils de revenus, les lieux et horaires des permanences, etc.).

Des avocats seront présents sur place pour répondre aux questions de procédure que vous souhaiteriez leur poser.

Le conseil de l’Ordre français des avocats du barreau de Bruxelles a examiné attentivement le rapport sur l’avenir de la profession d’avocat, formulé par Me Patrick Henry et Me Patrick Hofströssler. Prenez connaissance ci-après de la position adoptée sur chacune des 38 propositions de réforme proposées.

Mes chers confrères,

Un des objectifs de mon bâtonnat est la réalisation d’une étude relative à notre barreau que j’ai intitulée une radiographie du barreau de Bruxelles.

Notre barreau est complexe, cosmopolite ; les pratiques professionnelles qui s’y exercent sont variées, de même que ses composantes socio-économiques.

Pour en garantir l’objectivité et la qualité scientifique, il était essentiel que cette étude soit réalisée par un organisme extérieur. A cette fin, j’ai fait appel au Centre Perelman de l’ULB et, en son sein, au Professeur Gregory Lewkowicz.

Cette étude vous appartient. Vous pouvez dès à présent la consulter ci-dessous.

Cette étude a été réalisée sur base de plus de 200.000 données, provenant de notre Ordre (dont le BAJ), de l’INASTI et du Conseil des Recteurs. Elle a également bénéficié des données que vous nous avons fournies grâce au sondage que nous avons effectué et auquel 1.146 d’entre vous ont répondu. Je les en remercie vivement.

Je vous invite à la lecture et à l’étude de la radiographie du barreau de Bruxelles.

Vous y trouverez des données relatives à la composition de notre barreau, aux revenus des avocats, à leurs modes d’exercice, à la clientèle, à la répartition des activités des avocats ainsi qu’à la satisfaction et au bien-être des avocats.

Cette radiographie constituera un outil essentiel dans la gestion de notre barreau mais également dans votre propre réflexion à propos de votre carrière, de vos activités et de leur cadre.

Elle me servira en tout cas de fil conducteur dans ma présentation des cadres d’exercice de la profession d’avocat lors du colloque « La boîte à outils de l’avocat » du 27 avril 2018.

Que le professeur Gregory Lewkowicz ainsi que son équipe, dont Madame Catherine Choque et Monsieur Maxime Fontaine, soient remerciés de leurs efforts, sans oublier Monsieur Juan Ariza, directeur financier de l’Ordre, pour tout son support et son apport à la réalisation de cette étude.

Votre bien dévoué,

Le bâtonnier,
Pierre Sculier

Consultez la radiographie du barreau de Bruxelles

Une opportunité pour les avocats du Barreau de Bruxelles d’exporter leurs services !

Brussels Invest & Export organise une mission de promotion du secteur juridique lié aux nouvelles technologies et du secteur IT dans 3 villes indiennes, Bangalore, Hyderabad et Chennai du 5 au 9 février 2018, trois villes se positionnant comme HUB technologiques dans ce pays.

L’inde est un important marché pour le secteur IT. De grands acteurs du secteur sont d’ailleurs présents en Inde (Infosys, Tata Consultancy Services, Wipro, HCL Technologies…). Au-delà de l’outsourcing, le marché IT indien recherche aussi des services à valeur ajoutée tels que l’analytics consulting. Les marchés de niche tels que les green IT et IoT offrent aussi d’importantes opportunités.

Le marché IT n’est pas très éloigné du secteur juridique. Cela se perçoit au travers des legal tech, un marché encore de niche dont l’importance est croissante. De plus, le droit influence l’IT notamment au travers du Règlement Général sur la Protection des
Données, de la propriété intellectuelle et de la gestions des contrats avec des sociétés indiennes.

Par cette mission Bruxelles Invest & Export vous propose :
• D’organiser des séminaires GDPR et gestion des contrats internationaux à destination du public (juristes et entreprises IT) indien
• D’organiser des rencontres B2B avec des cabinets d’avocats indiens et des sociétés IT indiennes
• De participer à des évènements de networking.

Notez que Brussels Invest & Export vous accompagne dans ce développement en offrant le remboursement, à hauteur de 50%, de vos frais liés au vol et à l’hébergement (uniquement pour les PME qui en font la demande préalable au moins 10 jours AVANT le départ).

Vous trouverez ci-joint toutes les informations pertinentes liées à cette mission ainsi que le programme de la mission !

  • caisse de prévoyance
  • Ing
  • Ethias
  • Marsh